hiveo

Hiveo, deuxième plateforme pour attestation légale en association avec EPSA et Oxalys

Attestation Légale, Oxalys et EPSA  citées dans « La Lettre des Achats » pour la création de la nouvelle plateforme Hiveo :

Le tiers de confiance Attestation Légale vient de lever 5 million d’euros pour changer d’échelle. La
diversification de sa clientèle au-delà de son secteur d’origine, le BTP est une de ses priorités, notamment grâce à la création d’une nouvelle plateforme en association avec EPSA et
Oxalys.

Avec cette levée de fonds de cinq millions d’euros équivalente à son chiffre d’affaires 2017 (4,6 millions d’euros de revenus plus une subvention européenne de 500 000 euros), année de son premier exercice positif depuis sa création en 2012, le fondateur d’Attestation Légale (ALG), Renaud Sornin, ne cache pas ses ambitions : « nous ne sommes plus une startup, nous avons vocation à devenir leader de notre métier. » Et pour ce faire il n’hésite pas à remettre en question son modèle économique initial.

Contre un abonnement de 294 euros par an, les fournisseurs peuvent accéder à la plateforme sécurisée d’ALG sur laquelle ils déposent les documents légaux exigibles par leurs donneurs d’ordres et invitent leurs clients à les télécharger. Avec ses soixante-dix salariés basés à Lyon, plus une équipe d’une douzaine de personnes à l’Île Maurice et quatre autres employées par l’entreprise adaptée Handishare, ALG dispose d’une forte capacité de relance auprès de ses abonnés et leurs donneurs d’ordres ont l’assurance de pouvoir disposer de tous les documents légaux à jour. Une obligation particulièrement impérieuse dans le secteur du BTP, auquel sont rattachés près de 60 % des 23 000 clients d’ALG, dont la grande majorité sont des entreprises de travail temporaire.

En complément, ALG co-développe une nouvelle plateforme baptisée Hiveo qui apportera aux donneurs d’ordres abonnés une capacité de collecte des documents réglementaires, mais aussi de pilotage et de mesure de la conformité de leurs fournisseurs, qui n’auront pas à payer. « C’est un peu comme si nous créions notre propre concurrent », schématise le fondateur d’Attestation Légale. D’autres acteurs du recueil des documents légaux comme Provigis et E-attestation ont d’ailleurs opté dès leur création pour ce modèle.

CO-DÉVELOPPEMENT AVEC EPSA ET OXALYS

Hiveo, dont ALG sera l’actionnaire majoritaire et qui prendra la forme d’une joint-venture avec le cabinet de conseil Epsa et l’éditeur Oxalys est présentée par Renaud Sornin comme « une solution 100 % logiciel, dotée d’intelligence artificielle et animée par une logique communautaire qui s’appuiera sur l’identité numérique de la personne morale ». Cette solution actuellement en cours de finalisation avec une dizaine de « clients pionniers » tels qu’Engie Axima, Framatome et le Grand Lyon, devrait être commercialisée en septembre.

Renaud Sornin n’a cela dit pas attendu de finaliser ce projet pour entamer sa stratégie de diversification, puisqu’il compte parmi ses clients récents les groupes Veolia (division Eau et Déchet), LVMH (voir La Lettre des Achats n°263) et Kuehne+Nagel.

En s’appuyant sur une garde rapprochée de cadres tels que le directeur général d’Attestation Légale, Romain Benoît, le directeur commercial récemment recruté en début d’année, Nicolas Barbet, ou encore le DG d’Hiveo, Anis Dhahbi, Renaud Sornin travaille sur plusieurs autres axes de développement. A commencer par l’international, avec l’ouverture imminente de bureaux en Espagne et en Allemagne, en association avec des acteurs locaux.

Il prépare également une série de POC (Proof Of Concept) avec des grands comptes bêta testeurs. Le dernier à avoir vu le jour est l’outil SIS (Secured IBAN Services), qui garantit l’identité des fournisseurs derrière leur IBAN en y associant un code sécurisé via une blockchain. Cet outil créé en association avec Infolégales a pour premier client Bouygues Immobilier.

Les cinq millions d’euros levés serviront aussi à consolider les positions d’Attestation Légale. Sur cette somme, dont trois millions proviennent du fond NextStage AM et un million d’obligations convertibles, 600 000 euros ont été investis par les collaborateurs de la société et leur montée en compétences est une des priorités de Renaud Sornin. Travaillant en autonomie sur le modèle de l’entreprise libérée, ces derniers sont actuellement suivis par deux coachs pour renforcer leurs processus, leur méthode et leur professionnalisme.

Article rédigé par : http://www.lettredesachats.com/



Dernières actualités