Baromètre IFTM, les voyageurs d'affaires jugent leurs déplacements de plus en plus utiles

Baromètre FCM – DéplacementsPros : les voyageurs d’affaires jugent leurs déplacements de plus en plus utiles

EPSA était présente pour participer au célèbre baromètre annuel des voyageurs d’affaires lors de l’IFTM.

Des voyages plus nombreux, plus utiles, gérés par des agences que les voyageurs d’affaires ne connaissent pas toujours, tels sont les grandes lignes du dernier Baromètre FCM Travel Solutions – DéplacementsPros publié ce mercredi 26 septembre 2019 à l’occasion de l’IFTM Top Resa.

On n’est pas voyageur d’affaires par vocation », rappelle Marcel Lévy, rédacteur en chef de DéplacementsPros.com qui souligne que les déplacements professionnels sont la conséquence directe d’une activité. Le voyage n’est donc pas un choix, il est souvent vécu comme une contrainte de la vie active, quelques fois comme une opportunité, mais dans tous les cas comme une source de stress supplémentaire de la vie professionnelle. C’est ce que disent volontiers les 1500 voyageurs d’affaires interrogés dans le cadre de ce Baromètre qui confirme les tendances ressenties par les fournisseurs du voyage d’affaires cette année 2017/2018 : il y a eu plus de déplacements professionnels mais dans des conditions qui ne s’améliorent pas toujours. Les voyageurs d’affaires se sentent encore trop fréquemment mal aimés par leur entreprise.

Les commentaires ont été faits en « live » à l’occasion de la publication de ce Baromètre par Stéphane Lormant, Directeur commercial de FCM Travel Solutions, et Christophe Drezet, associé manager d’Epsa groupe.

Baromètre FCM - DéplacementsPros : les voyageurs d'affaires jugent leurs déplacements de plus en plus utiles

Stéphane Lormant : La baisse des coûts de l’aérien et le développement des low-costs ont soutenu le développement des déplacements professionnels, qui accompagnent par ailleurs la croissance générale de l’économie; les entreprises investissent pour soutenir leur business. A noter que la TMC est là pour accompagner la tendance et éventuellement analyser a posteriori la pertinence des déplacements pour permettre d’ajuster et prévoir le budget de l’année suivante.

Christophe Drezet : C’est une tendance lourde depuis 2011-2012 et, ce que confirme la slide suivante, ce sont des déplacements professionnels utiles. Les contrôles, les validations et la réflexion globale sur les besoins de se déplacer ont changé la manière de faire des déplacements professionnels.

Baromètre FCM - DéplacementsPros : les voyageurs d'affaires jugent leurs déplacements de plus en plus utiles
Baromètre FCM - DéplacementsPros : les voyageurs d'affaires jugent leurs déplacements de plus en plus utiles
Christophe Drezet : je dois reconnaître que c’est très étonnant, cette volonté de comparer les offres de l’agence avec autre chose. Il y a aussi beaucoup de voyageurs qui ne comparent ps cette offre, et de fait ils n’apparaissent pas ici. Il est vrai que les jeunes générations sont souvent interrogatifs mais dans le souci d’avoir plus pour le même prix, plus de confort notamment, et l’entreprise doit adapter sa politique voyages pour répondre à leur besoins. Dans ce cas, il y a moins de remise en cause.
Baromètre FCM - DéplacementsPros : les voyageurs d'affaires jugent leurs déplacements de plus en plus utiles
Baromètre FCM - DéplacementsPros : les voyageurs d'affaires jugent leurs déplacements de plus en plus utiles

Stéphane Lormant : La technologie est-elle aujourd’hui suffisamment forte pour que l’entreprise n’ait pas besoin d’une politique voyages ? Je n’y crois pas, au contraire : ils doivent être réglés en fonction d’une politique définie. Si les voyageurs trouvent la politique voyage trop contraignante, c’est le plus souvent parce qu’elle a été mal expliquée, mal détaillée même. Mais aussi parce que la règle est vécue comme une contrainte dans un contexte où le déplaceent est déjà une contrainte en soi.

Christophe Drezet : En dehors de nos frontières, il est vrai que chez les anglo-saxons la responsabilisation fait l’essentiel. En France, on est encore dans le contrôle et le flicage. Mais on se rend compte avec nos équipes qu’en laissant faire le voyageur tout en lui indiquant des seuils à ne pas franchir, on fait globalement baisser les coûts de 18% ! La responsabilisation fonctionne, elle est trop peu utilisée.Aujourd’hui les entreprises demandent aux agences de faire par exemple des appli mobiles qui encadrent trop.

Claude Lelièvre, vice-président de l’AFTM : Il y a pourtant de plus en plus de responsabilisation. Avant, les voyageurs challengeaient le prix affiché par l’outil, maintenant ils recherchent l’horaire et le lieu qu’ils souhaitent, ils sont donc plus en recherche de confort et de réponse à leurs besoins. Il faut aujourd’hui aménager « l’entonnoir » pour conduire le voyageur vers ce qui correspond à ses besoins dans le cadre des règles de sécurité, incontournables.

Baromètre FCM - DéplacementsPros : les voyageurs d'affaires jugent leurs déplacements de plus en plus utiles
Baromètre FCM - DéplacementsPros : les voyageurs d'affaires jugent leurs déplacements de plus en plus utiles
Baromètre FCM - DéplacementsPros : les voyageurs d'affaires jugent leurs déplacements de plus en plus utiles
Baromètre FCM - DéplacementsPros : les voyageurs d'affaires jugent leurs déplacements de plus en plus utiles
Retrouvez l’ensemble de l’article ainsi que le PDF à télécharger : JUSTE ICI. 
Article rédigé par : deplacementspros.com

 



Dernières actualités