Digitalisation de la formation

De la digitalisation de la formation à la formation au Digital

Comment les acheteurs peuvent accompagner les grands enjeux de formation des entreprises à l’ère du Digital ?

Avant d’apporter des éléments de réponse à cette question, il est important de comprendre ce qu’est le Digital. En effet, quand il s’agit de définir le Digital, chacun a tendance à mettre un peu ce qu’il souhaite y trouver. Si l’on tente de donner une définition la plus large possible on se rend compte que ce terme, très tendance, désigne l’ensemble des business des technologies à destination des individus. Cela repose donc sur un ensemble de supports (ordinateur, mobile, tablette, smart TV, objets connectés …), sur des espaces (Internet, Cloud…), des outils (site web, e-commerce, intranet, blogs, réseaux sociaux, forums …) et des Analytics (Big datas, SEO, …).

On peut ainsi aisément voir que le Digital est omniprésent dans nos vies personnelles et professionnelles. Et le secteur de la formation professionnelle n’est pas en reste. En témoigne l’essor des EdTech, ces start-up de l’éducation et de la formation, qui amènent à repenser les modèles d’apprentissage.

Dans ce contexte, les acheteurs doivent se comporter comme de véritables Business Partner des départements Formation en les accompagnant dans l’identification et l’acquisition des supports digitaux comme les contenus e-learning, les MOOCs, les applications mobiles, la gamification ou encore la réalité virtuelle.

Sans oublier qu’à l’heure de l’ATAWAD (AnyTime, AnyWhere, AnyDevice) qui rend possible la formation n’importe où, à n’importe quel moment et sur n’importe quel support, le Digital est aussi le meilleur moyen de former rapidement un grand nombre de collaborateur. « La digitalisation, c’est l’opportunité de former les collaborateurs à la vitesse où le monde change ».

Négociation des coûts de licences, plafonnement du nombre d’utilisateurs, optimisation des coûts de maintenance sont autant de leviers dont peuvent se servir les acheteurs pour la formation digitale.

Cependant, l’attention devra surtout se porter sur le sourcing et la veille. En effet, dans un marché très atomisé avec beaucoup de petits acteurs, où l’innovation continue rend les nouveautés très rapidement obsolètes, il y a une réelle attente de la part des départements Formation d’aide à l’identification de prestataires innovants et à fort potentiel de croissance. Sans oublier l’accompagnement de ces clients internes sur la partie aval du processus achat notamment la contractualisation et le pilotage du panel fournisseurs avec la problématique de faire évoluer ces derniers pour éviter les situations de dépendance économique.

Vous aurez donc noté que de nombreuses missions attendent d’ores et déjà l’acheteur avec la digitalisation de la formation. Ce dernier devra être sans cesse à l’écoute du marché pour identifier de nouvelles solutions innovantes et disruptives. Aussi à l’heure où nous vous parlons, c’est le recours à l’intelligence artificielle et son utilisation pour notamment adresser de façon automatique le bon contenu au bon profil (la curation) et ainsi booster l’impact du contenu de formation qui constitue l’un des enjeux actuels du marché.

Désormais, l’impact du digital dans l’entreprise est tel qu’il impose aux collaborateurs d’être capables, dans un monde digital où tout devient rapidement obsolète, de s’adapter. Ce qui peut être une chose aisée pour les générations qui sont en quelque sorte nées avec le Digital mais qui pose un vrai problème d’acculturation pour les générations plus anciennes. Au-delà de digitaliser la formation, les entreprises devront également former leurs collaborateurs au digital. Un autre défi pour les départements Formation.

Stéphanie CODJA
Consultante Achats – Experte Formation
BU Ressources humaines



Dernières actualités